Construire un portefeuille passif haut de gamme...

Publié le par Raskol

... en une demi-heure. Quand on n'a pas le temps de creuser les 10 000 valeurs (et plus) de la cote internationale, et bien on prend appui sur les grands noms de la gestion hedge funds, par exemple. Une demi-heure chrono pour construire un portefeuille passif de dix titres que ne pourraient renier les gérants les mieux notés du marché américain.

Les outils : Morningstar et sa notation des fonds, Finviz.com pour savoir si la valeur sélectionnée n'est pas surachetée.

1. Choisir un marché grâce au screening Morningstar. J'ai pris "valeurs américaines grosses capis et growth".

2. Sélectionner les meilleurs fonds à trois ans parmi ceux qui sont notés 4 étoiles minimum par Morningstar. Un impératif qu'ils aient battus le benchmark en % moyen.

3. Procéder dans l'ordre du classement récent. J'ai travaillé des fonds Morgan Stanley, ING, JP Morgan et Legg Mason.

4. Retenir les valeurs les plus achetées par ces fonds, en ne dépassant pas 30% pour un secteur (ici la santé).

Ca m'a pris 35 minutes, mon ordinateur est hyper lent. La seule valeur écartée aura été Apple, surachetée au moment de la sélection. La sélection :

Facebook - Amazon - Google - Gilead - Priceline - Visa - Mead Johnson - Celgene - CVS Health - Pepsico.

Ceci n'est pas un conseil d'achat, encore que celui qui aurait constitué aujourd'hui ce portefeuille ne ferait forcément pas pire que les meilleurs gérants selon la notation Morningstar. On jettera un coup d'oeil pour voir ce que cela aura donné d'ici un an. Gestion passive, on a dit!

Sur le futur blog, vous apprendrez à faire des portefeuilles passifs haut de gamme, en vous informant aux meilleures sources : meilleurs traders, lettres boursières ou fonds. A bien moindre coût.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :