Pour une Evaluation des investisseurs publics

Publié le par Raskol

En faisant des recherches sur l'investisseur public qui fait l'objet du sujet précédent (cf, "Qui suis-je?" du 9 mars dernier), j'ai été amené à évaluer sa sélection de titres. Cette évaluation n'est pas facile et sujette à discussion. Néanmoins nous sommes dans un domaine où les choses se mesurent en permanence et où l'investisseur curieux d'information a besoin de repères et d'avis.

J'ai déjà initié un sujet - sur les participants au jeu The Bull - qui évalue la pertinence des choix à long terme (cinq ans minimum), tout en donnant des avis sur la façon de sélectionner des premiers du classement . Je vais mettre en place prochainement, un outil plus complexe qui devrait situer davantage l'efficience d'une gestion de titres à long terme.

L'idée principale tournera autour d'un rapport entre l'évolution du titre sélectionné et son benchmark national principal (Dow Jones, Nikkeï, CAC40, etc...). Evidemment les cours du titre seront exprimés en monnaie locale et les effets de change (sur les résultats) seront donc bannis.

Que vaut - à cette aune - le portefeuille de notre investisseur mystère et qu'est-ce que j'en pense?

N'ayant que peu de temps pour analyser ses choix en profondeur, j'ai repris une photographie de ceux-ci et je les ai projetés au 9 mars 2015. En clair Thomas - puisque c'est son prénom - a donné le contenu de son portefeuille au 5 septembre 2013 sur le forum des rentiers, j'en ai donc repris le contenu et les cours de l'époque et je les ai comparés au cours d'avant-hier. Puis j'ai comparé les ratios de plus-value ou de perte de chaque titre à ceux de l'indice national correspondant. L'idée générale est donc :

A t-il fait mieux que le marché et dans quelle proportion?

La réponse est oui.

La proportion : + 10.81%

Pour quels commentaires?

Les résultats sont très contrastés.

Il a particulièrement bien réussi sur des marchés globalement "en retard" (France, Italie), mais les résultats américains sont plus quelconques. Et cela n'est pas dû qu'au fiasco sur Weight Watchers (WTW).

La performance d'ensemble est excellente, mais se situe bien en retrait de celles d'autres portefeuilles publics. Ceux des meilleurs portefeuilles passifs du JTB ont fait + 20% et plus d'écart moyen avec leur benchmark sur la même période.

Pour une prise de risques moindres?

Je n'en suis pas - du tout - persuadé. Pour moi des titres comme WTW n'ont rien à faire dans un portefeuille "assuré" ou à marge d'erreur faible. Je développerai cet avis dans une information privée à destination de mes futurs abonnés. Je n'ai pas fait l'étude du risque - selon mes critères - pour la totalité des choix de notre mystérieux investisseur.

Vous pouvez continuer à m'adresser vos réponses (en mail privé) s'agissant du nom (du pseudo) de cet investisseur public.

Quelques indices supplémentaires?

Il est un des membres fondateurs de "L'Investisseur Français", un site et une publication payante qui ne manquent pas d'intérêt et que j'étudie de près pour vous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :