Analyse financière : le Père Noël n'est jamais loin

Publié le par Raskol

Analyse financière : le Père Noël n'est jamais loin

Il semble bien que le métier d'analyste financier soit aussi fiable que celui d'expert économiste, en tout cas pour ce qui est d'estimer certains secteurs ou valeurs de ces secteurs. Récemment j'ai sélectionné un de ces titres au vu de certaines prévisions d'analystes financiers et force est de constater que j'en suis pour mes frais (relatifs puisque pris à l'intérieur d'un ensemble diversifié, le RP10 du JTB). Le nom de la bête : Micron Technology (ticker : MU).

MU (-23.76% depuis le début de l'an) fait tache dans un portfolio qui se comporte très honorablement par ailleurs (+8.69% versus + 2.41% pour le DJ). Quelles sont les raisons de la tache?

Depuis que je sais que le Père Noël n'est pas forcément une ordure mais une histoire pour balader les enfants, je n'écoute que d'une oreille distraite les (trop) belles histoires. J'essaie de me forger ma propre opinion autour d'éléments chiffrés, parce que si j'avais écouté les bla-blas j'aurais sans doute renforcé (chose que je ne fais jamais) en MU, tellement tout le monde en pense du bien (David Einhorn en personne et en tête, c'est dire ma brave dame).

Une de mes façons récentes de pointer mes erreurs est de regarder les évaluations des cabinets d'analyse financière, autrement dites les "recommandations", et de balancer au panier celles qui partent en zig-zag dans la stratosphère.

Pour MU, on avait un échantillon carnavalesque de prévisions récentes (moins de 15 mois) qui donnaient le vertige en terme de spread. Cela allait de 30 dollars (Topeka) à 50 dollars (Needham) et on était passé de 26 à 47 dollars (Stifel) en 15 mois.

MU cotait 26.69 dollars hier. Mais le Père Noël continuerait à passer par la cheminée avec sa hotte bourrée de cadeaux.

Publié dans Billets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :