L'IF dans la tourmente?

Publié le par Raskol

L'IF dans la tourmente?

Ces derniers temps on s'agite chez les rentiers (forum de l'Investisseur Heureux). Tempête dans un verre d'eau ou vague de fond sur les tarifs et investissements de l'Investisseur Français? J'avoue avoir peu d'envie pour rentrer dans la discussion qui prend parfois des couleurs de conflit sanguin, sans gains également. Je préfère rester sur l'idée d'analyser leurs résultats dans la durée et au feu d'une évolution franche des marchés. Font-ils nettement mieux - sur un échantillon significatif et daté - que leurs différents étalons? A suivre...

Une certitude : les taris annoncés ici ou là les rendent extrêmement vulnérables. Quand on paie un certain prix, on devient exigeant. D'autant que le prix payé n'est pas une garantie de résultats.

J'ai déjà dit que certaines de leurs entrées me semblent anachroniques - d'un point de vue moyen termiste - même si le leitmotiv est le long terme (par définition très aléatoire). Qu'on repère des sociétés en fouillant les entrailles de ses comptes, why not. Qu'on les achète n'importe quand en se disant qu'on joue à dix ou vingt ans, certainly not. On se met dans une position complexe en procédant ainsi. Il faut maintenir la pression de tous ceux qui ne savent pas ce que c'est : la pression. Et qui pour une raison x ou y ont besoin de récupérer tout ou partie de leurs avoirs. Et peu importe si - in fine - on a raison, et que les cours remontent, dix ans plus tard.

Passée inaperçue dans ce flot parfois boueux de propos à marrons, une file d'un intervenant discret qui offre des pistes (gratuites) aux investisseurs "value". A destination prochaine de mes abonnés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :