A quel saint se vouer ?

Publié le par Foglou

A quel saint se vouer ?

J'essaie de me mettre à la place (ça c'est l'effet MOOC, voir articles précédents) d'un novice sur les marchés qui commence à fouiner pour comprendre et s'orienter. L'offre des marchés est incroyablement vaste et l'offre des informations sur les marchés également. L'une des pistes possibles est la confrontation d'idées et d'expérience, et what else qu'un bon forum pour trouver les réponses angoissantes qui fourmillent dans le cerveau de notre novice. Las, si la finance compte un bon nombre de personnages cultivés et éduqués, ce nombre est faible en regard de la totalité de la population (des forums en l'occurrence). Inutile d'aller chercher sa vie sur des forums généralistes et hyper fréquentés : le sujet finance n'intéresse quasiment personne. De grands moments de solitude. Les forums dédiés à la finance ne sont pas toujours mieux lotis. Exemple : l'impressionnant forum Boursorama (par la taille et le nombre d'intervenants). Quand vous avez fait le tri des badauds, des daytraders (up, down), des chartistes (éteins la bougie, le bébé est en train de brûler), vous avez les yeux rouges et pas avancé d'un poil en terme d'informations.

Oui, vous le tenez, LE forum. Et n'allez pas me dire en commentaires que je règle mes comptes parce que je suis à jamais banni de cet antre fabuleux. La preuve, j'en fais la pub, et même une mauvaise pub (vous connaissez déjà la suite) est une pub !

Vous le tenez donc, et déjà vous ne touchez plus terre. Revenez , j'ai quelque chose à vous montrer.

Vous commencez à lire et vous vous extasiez devant tant de connaissances (semble-t-il), d'éloquence (si vous ne maîtrisez pas l'orthographe, la grammaire, la syntaxe sur ce genre de forum, vous disparaissez corps et biens), de pertinence (semble-t-il également). Oui mais voilà, comment vous en assurer ? Tel est le hic.

Eurêka, j'ai vétrou ! Le nombre de bons points sous les pseudos. A chaque pseudo, un nombre de bons points, sorte de recommandations en provenance de la communauté. Et de lire machin plutôt que truc, parce que machin à 290 et truc 22. Ca paraît d'autant bien fait, qu'on peut avoir des points négatifs, lire les appréciations et tout et tout. Hélas nous verrons, si nous lisons une suite, que ce joli château de cartes peut s'effondrer d'un coup et pas uniquement parce que "nous l'appellerons Sergio" (voir épisode précédent).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :