Un peu de philosophie boursière : et si ça baissait de ouf ?

Publié le par Foglou

Tout boursicoteur novice (ou pas) est confronté à ce douloureux problème : que faire quand ça baisse, ça va baisser encore combien de temps et jusqu'où ?

La bonne réponse à apporter à ce genre de questions, c'est ... de ne jamais commencer à se les poser.

Se poser ce genre de questions revient à se demander ce que demain nous réserve. Concentrons-nous davantage sur ce qui se passe maintenant si nous avons des liquidités pour acheter. Le reste ne nous appartient pas.

Cette philosophie "bon marché" a été éprouvée lors des krachs que nous avons vécus plus ou moins récemment. Je vous en reparlerai lors des articles "archives" qui y seront consacrés, notamment celui de 1987, de sanglante mémoire.

Sinon le portefeuille PPEA 3 vient de franchir les 20 % de barre de spread vs CAC. En cinq mois. 

La mise à jour de la liste de surveillance est imminente. 

Abonnez-vous en cliquant sur "Acheter" en fin de page :

S'abonner ou se réabonner

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :